Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bribes electives

Ta mère la pute

Ta mère la pute

Ta mère la pute

J'aurais du me méfier. Quand je suis arrivée, rien, pas un bruit, pas de musique, de vagues silhouettes dans la salle de bal. Je m'en suis étonnée. Mais je ne suis pas repartie, pas tout de suite. J'ai payé, me suis chaussée, assise, ai regardé, pris...

Lire la suite

L'ombre portée

L'ombre portée

L'ombre portée

Dans l'ombre portée, incessamment déportées, comme dans le sillage d'un bateau, les effluves de nos désirs impalpables, une émanation de notre plaisir à danser, désirs insoumis, juste devinés dans un abrazo toutes voiles dehors, avec à la proue nos deux...

Lire la suite

Les coeurs esseulés

Les coeurs esseulés

Les coeurs esseulés

Ils se croisent mais ne se parlent pas. Ils ne sont pas faits l'un pour l'autre. Ils ne danseront pas ensemble. En réalité ils ne se seront pas même vus. Il aura fallu un regard étranger pour les réunir et les figer dans leur attente, un accident pour...

Lire la suite

Tenue correcte exigée

Tenue correcte exigée

Tenue correcte exigée

Un jour il faudra que je parle du miracle : l 'excellent danseur qui allie à la grâce, la justesse du pas, qui accepte sans mot dire nos ratés, ou hésitations, et retente, et réussit, sans embarras, qui guide tout en légereté, confiant, serein dans la...

Lire la suite

 l'abrazo : essai d'anagramme

l'abrazo : essai d'anagramme

 l'abrazo : essai d'anagramme

Je ne suis qu'une illusion. du vent. du vide - du presque vide. Je me voudrais encore plus légère,encore plus inconsistante pour que tout me traverse sans me toucher. Pour que je puisse danser sans me consumer dans ton souffle, dans le désir de tes lèvres....

Lire la suite

Fable sans héron

Fable sans héron

Fable sans héron

Un jour sur ses fiers talons allait, sans tabou, une tanguera au long nez emmanché d'un long cou. Elle déhanchait telle une reine. La salle de bal brillait ainsi qu'aux plus beaux jours. Les commères apprêtées y faisaient mille tours avec leur mâle dans...

Lire la suite

Sotto voce

Sotto voce

Sotto voce

De main en main je te prends je te laisse. Quelles sont les motivations de chacun. Tâter du cul ou se faire tâter ? tâter du social ? je me tâte, entre elle et elle, lui et lui. Quelle blessure à l'origine ? Corps animé. On dérive. La grâce dans une silhouette...

Lire la suite

<< < 1 2