Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Débris de la banalité

Débris de la banalité

Débris de la banalité

Dans une encoignure j'observe la piste de danse. C'est moins drole que dans le métro ou la rue. Ca ne se renouvelle pas. C'est un peu toujours la même chose. J'attends. Parfois je me dis qu'il y a de la musique, c'est déjà ça. Attends donc. Et puis non,...

Lire la suite

Tango au palais de Tokyo 2

Tango au palais de Tokyo 2

Tango au palais de Tokyo 2

J'ai fait la queue pour accèder à la salle de bal, puis pour poser mes vêtements au vestiaire, puis pour les récupérer après avoir tourné en rond comme une âme en peine, telle une apparition, oscillant entre visibilité et invisibilité, quelque peu désabusée...

Lire la suite

Reine d'un soir, espoir

Reine d'un soir, espoir

Reine d'un soir, espoir

Hier soir, tout à la fois fièvre du samedi soir et fève de galette. Comblée. J'ai été la reine - reine sans roi - mais entourée de chevaliers servants. Alors dans de si bonnes dispositions je me devais de vous présenter mes vœux, non ? Pour 2018 Foin...

Lire la suite

Ta mère la pute

Ta mère la pute

Ta mère la pute

J'aurais du me méfier. Quand je suis arrivée, rien, pas un bruit, pas de musique, de vagues silhouettes dans la salle de bal. Je m'en suis étonnée. Mais je ne suis pas repartie, pas tout de suite. J'ai payé, me suis chaussée, assise, ai regardé, pris...

Lire la suite

Réservé aux messieurs

Réservé aux messieurs

Réservé aux messieurs

Faisons tout de même bonne mesure et bonne figure. Balançons. Egalisons. Je ne dirais pas : nuançons. Comment un coup de gueule (http://www.bribes-de-tango.com/2017/11/reservee-aux-dames.html) pourrait faire dans la dentelle ? C'est un instantané, une...

Lire la suite

Réservée aux dames

Réservée aux dames

Réservée aux dames

Pas loin de lâcher pied et d'abandonner le tango pour x raisons, j'ai repris pied sur le sol ferme et glissant des parquets parisiens. J'ai il y a peu pu miauler de plaisir dans une milonga chatleureuse ( désolée pour le trop facile néologisme ou plus...

Lire la suite

En vers libres

En vers libres

En vers libres

-Ce n'est pas sexuel, me précise-t-il. Juste pour la poésie. Je l'avais bien compris. L'esprit de poésie. Je l'avais bien saisi. Des mots chuchotés, petites bulles d'air qui flottent quelques brefs instants, caressent, et éclatent sans bruit. Déroulent...

Lire la suite

Dans l'intimité d'un abrazo

Dans l'intimité d'un abrazo

Dans l'intimité d'un abrazo

C'est un couple de petits vieux. Ils dansent mal. Elle a constamment une sorte de tic qui donne l'impression qu'elle va sourire. Mais ça ne vient jamais. Ils dansent sans arrêt, sans prêter attention aux autres. Sa robe claire est légèrement transparente,...

Lire la suite

Le désenchantement

Le désenchantement

Le désenchantement

Des corps sans grâce. Peut-être sans esprit. Pas beaucoup. Pour aligner trois pas, combien en faut-il ? Ou de la suffisance dans chaque pas. Regardez moi comme je danse bien. J'entends le frottement des chaussures sur le parquet, ça traine des pieds,...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>