En rémission ?

Publié le par gribouille

"... on devrait châtier, sans pitié, ce commerce honteux de semblants d'amitié : je veux que l'on soit homme, et qu'en toute rencontre, le fond de notre cœur, dans nos discours, se montre ; que ce soit lui qui parle, et que nos sentiments ne se masquent jamais, sous de vains compliments." Molière, Le Misanthrope.

Oui, j'avoue, j'ai fait une crise aigue de misanthropie, oui,  un écoeurement qui me venait au bout des lèvres - une envie de me boucher le nez  - d'en gifler un, d'en insulter un autre. Tout simplement une envie de dire merde - à certains (trop d'un coup ?)

Il n'y a pas d'amour sans illusion, et l'illusion ne fonctionnait plus.

Je suis allée voir mon médecin qui m'a diagnostiqué une mélancolie profonde, un déréglement du cœur, mais je lui ai dit, monsieur, le déréglement c'est pas moi, c'est les autres, avec leurs caprices de diva, leur arrogance de lilliputiens, leur politesse de fantoche, un jour oui, un jour non, j'ai perdu pied parce que le cœur des hommes est mouvant, de boue et d'eau ruisselante, d air chuintant, qui décompose tout en fumier. Voyons voyons, m'a-t-il dit, vous voyez tout en noir, seraient-ce ces pluies qui ont décomposé le paysage, cet hiver qui  dure mais dont on sait que dorénavant il ne durera jamais plus assez longtemps, ce monde qui marche sur la tête... Et le vivant, l'ai-je coupé, qui marche sur le vivant, et  l'écrase, et l'expectore en glaires putrescentes.   Vous vous laissez gagner par l'effondrement du monde, a-t-il grondé. Que diable, ressaisissez vous !

Et le diable a ri.

Je vous prescris du  tangopathique et  du milongabiote, à répartir sur plusieurs mois. On commence à petites doses, si ça va pas on passe au festivalobite. 

Du coup dimanche dernier, j'ai pris quelques comprimés. Et ça a eu l'air de fonctionner.  J'ai bon espoir. 

 

Publié dans fouillis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claudine 01/03/2019 06:00

C'est drôle ! J'ai eu à peu près la même chose....J'ai pas voulu m'écouter. ..Tu m'eclaires : j'irai bientôt chercher ces remèdes reputes à Paris...Ton article en tout cas m'a deja fait du bien.

gribouille 01/03/2019 11:48

je ne garantis rien. Le monde est malade, nous sommes malades. Mais quand même la musique et la danse devraient pouvoir éveiller en nous ce qu'il y a de meilleur. Je ne sais pas pourquoi ça ne fonctionne pas tout le temps. Prends soin de toi, et monte donc voir par ici si le remède agit sur toi.