Reflets d'une soirée

Publié le par gribouille

 

undefined
reflet 1

Une battle de DJ hier soir, - sans gagnant, - sinon les danseurs. 

Ni tanda ni cortina. Pour chaque nouveau morceau qu'on ne connait pas, un moment de suspension, pour prendre la mesure de ce qui arrive. J'aime être surprise.  Les corps se mettent à l'écoute puis au diapason. 

Chaque danseur a son style. J'aime. 

Mon danseur-poète m'a invitée deux fois, sans me faire réellement danser. Nous avons avancé à chaque fois de tout au plus deux mètres. Peut-être d'un simple mètre, -pour éprouver l'étalon. C'est le principe du free style de la néolonga, finalement chacun fait comme il lui plait. 

L'un, à ce titre,  a décliné mon invitation, sous prétexte de vouloir se reposer. L'affront ne sera donc suivi d'aucun corps à corps. Pas de perdant ainsi, - ni possibilité de réparation. 

Reflet 2

La salle s'est vidée peu avant  l'heure du dernier métro. J'ai du rentrer à pied. Un oiseau chantait au parc des Buttes-chaumont, à près de 3 heures. Un  lève-tôt ? Peut-être un insomniaque. Paris ne dort jamais vraiment. Un jeune homme bien en peine a voulu freiner ma course : madame, madame, s'il vous plait. Mes jambes ont été plus rapides que son désespoir. Un affront encore, - et un perdant. Vraiment, j'aurais pu faire preuve d'un peu d'humanité. Je suis allée me coucher avec le vague regret de ne pas avoir su donner, alors que j'avais tant reçu durant cette soirée.

Publié dans fouillis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain 02/12/2018 12:15

J'aime l'oiseau insomniaque.
A 3heures du matin, je comprends que tu n'aies pas donné quoi que ce soit. Il aurait pu tout prendre.
Je n'écris "te prendre" mais le pense. Les oiseaux des nuits parisiennes peuvent être sympathiques mais peuvent aussi être des renards malveillants. Pas de place au regret.

Gribouille 02/12/2018 16:04

C était un pauvre petit oiseau déplumé. Mais t as raison. L aspect inoffensif peut n être qu un leurre. Pas de regrets donc. Ouf. Merci Alain.